Il est nécessaire de revoir nos façons de gérer notre système public de santé

Les actualités

Il est nécessaire de revoir nos façons de gérer notre système public de santé

Perte de démocratie dans la gouvernance de notre système de santé; effacement de la participation citoyenne; hypercentralisation; lourdeur et opacité du système; approche Lean; élimination des contre-pouvoirs.

Souvenons-nous de ces mots clés lorsque la fin de la pandémie nous permettra d’envisager d’autres façons de faire au sein de notre système public de santé.
Il faudra alors souligner aux décideurs publics, ce qu’on a voulu nier depuis des années : notre système de santé, c’est beaucoup plus qu’un simple système de soins. C’est un espace dans lequel l’autonomie professionnelle et la légitimité du jugement du personnel soignant sont essentielles.

C’est aussi un espace au sein duquel les contribuables ont le droit de parole et de savoir.

Après la crise, il faudra non seulement revoir nos façons de gérer notre système public de santé, mais surtout de moderniser les principes qui sous-tendent ce système, qui nous appartient nous contribuables. Le coût humain de la pandémie aura été trop élevé pour nier tout besoin de changements.

 

Source